À propos

Nous sommes un collectif de parents d’élèves dont les enfants mangent dans des cantines du territoire sud creusois (crèche, maternelle, primaire, collège ou lycée). Nos objectifs sont de :

  • contribuer à l’introduction massive de produits locaux et de qualité dans les repas de nos enfants
  • créer du lien entre le contenu de leur assiette et celle-ceux qui l’ont produit et cuisiné… Parce que notre paysage est avant tout agricole, l’assiette est le meilleur levier de préservation de notre environnement !

LES ENJEUX

Nous sommes nombreux à avoir envie que nos enfants mangent à la cantine des plats bien cuisinés, à partir de produits sains, goûtus, frais, locaux et de saison. Il y a évidemment de multiples raisons de s’atteler à la tâche :

  • Enjeu de santé : les enfants, en pleine croissance, sont particulièrement vulnérables aux traces de produits nocifs (pesticides, herbicides, antibiotiques, etc.).
  • Enjeu d’éducation : au goût (connaître par le goût, apprécier les saveurs d’une diversité de produits), à la convivialité (manger ensemble, partager un repas) et au plaisir (s’alimenter n’est pas qu’une nécessité biologique).
  • Enjeu pédagogique : comprendre d’où vient ce que l’on a dans l’assiette, connaissance des produits, des modes de production, du terroir, des métiers, etc.
  • Enjeu culturel : Avec les produits locaux et des espèces locales (légumes fruits, animaux…), c’est la découverte du territoire. Avec des recettes venues d’ailleurs, c’est l’ouverture à d’autres cultures ou pratiques culinaires.
  • Enjeu économique : Favoriser l’approvisionnement local, c’est favoriser l’économie locale, c’est à dire les producteurs de notre territoire. C’est d’autant plus essentiel en une période difficile pour les agriculteurs en général et encore plus pour ceux qui sont inscrits dans des circuits longs et/ou des productions dites « conventionnelles ». C’est aussi la possibilité de maintenir ou créer des fermes, y compris de petite taille. N’oublions pas que les petits mangeurs comblés d’aujourd’hui sont les consommateurs avertis de demain, les bonnes habitudes se prennent tôt !
  • Enjeu d’image et d’exemplarité : un territoire rural et agricole comme la Creuse devrait pouvoir être en mesure de subvenir aux besoins alimentaires de sa population (la Creuse a longtemps été par exemple l’un des principaux producteurs de pommes de terre de France)
  • Enjeu écologique : limiter la pollution en limitant les distances parcourues par les produits, choisir des produits et des logiques agricoles « propres » pour protéger nos sols, nos réserves d’eau potables, nos paysages, notre environnement.

COMPRENDRE ET SOUTENIR LES CANTINES DU TERRITOIRE

Comme c’est en général le cas partout, la connaissance des parents sur ce que leur progéniture ingurgite et les conditions de cette alimentation se limite à la lecture du menu, la vision de l’enveloppe extérieure de la salle de restauration et ce que les enfants veulent bien en raconter et avec le lot de subjectivité et d’imaginaire qui peut caractériser les plus jeunes.
Pourtant, des cuisiniers-ères et gestionnaires, des élus se mobilisent pour introduire des produits sains et/ou issus de l’agriculture locale. Ce sont des efforts en terme de temps, d’organisation (et parfois en terme économique) qui méritent le soutien des enfants et de leurs parents.
La communauté de communes Creuse Grand Sud, à travers sa politique de promotion des circuits courts, a commencé notamment un travail de diagnostic (moyen humains, équipements, locaux, fournisseurs, convives, etc.) et de rencontres avec les différentes cantines du territoire. De nombreuses actions ont été mises en place, certaines avec les territoires voisins pour sortir des frontières administratives. Il paraît donc important que les parents puissent avancer eux aussi à cette échelle.

carte des cantines et de leurs fournisseurs locaux en construction

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités